Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais d'abord pourquoi?

Parfois, quand la routine ne prend plus trop le dessus et que les rouages sont un peu moins usés. Souvent, j’espère, je repense au choix du pourquoi. Déjà pourquoi psychologue d’une part et pourquoi en gériatrie de l’autre? En matière de réponse, je pense que les deux sont indissociables que l’un a naturellement amené l’autre. Parce qu’un jour en poussant les portes d’une maison de retraite, j’ai découvert un monde que comme pour la plupart des jeunes gens, je m’étais forcée d’ignorer jusqu’à cet instant. Au bout d’une petite heure et de l’observation d’une toilette, le constat était en mesure d’être fait. J’étais à la fois effrayée et fascinée. Effrayée de découvrir qu’un corps humain pouvait s’abîmer autant, fascinée de constater que malgré tout il était en capacité de résister. Faire face aux pires choses, même à une vie. Et aussi parce que derrière ce corps décharné, il y avait une personne, un réel intérêt derrière ce regard a priori passif qui pourtant vous disait plein de choses. Parce qu’avant de m’intéresser à l’âme de nos vieux, j’ai du contempler leur corps pour mieux comprendre leur état d’esprit. Parce que quand je repense à mes premiers contacts avec la gériatrie, je ne peux m’empêcher d’avoir un sourire ému. Cette petite dame dont j’ai perdu le nom, moi qui m’efforce pourtant de retenir chacun d’entre eux, et qui m’a encouragé et n’a pas une seule fois perdu patience lors de ma première aide à la toilette. Celle-ci qui m’offrait souvent une cigarette et que nous fumions toutes deux assises complices à la petite table au bout du couloir. Ce monsieur qui récoltait des chaussures à défaut de pouvoir récolter les femmes, oubliant au passage qu’il en avait déjà une. Et celle-ci qui se battait contre ne serait-ce qu’un brin d’hygiène, à part si on chantait avec elle à tue-tête « Étoile des Neiges. » Non définitivement, je ne peux pas expliquer réellement pourquoi ce choix. Sans doute parce que chacun a son histoire, chacun sa richesse, parce que j’aime écouter, et que je suis un peu curieuse je dois bien l’admettre. Curieuse de savoir qui se cache derrière les rides apparentes, et l’Alzheimer bien souvent maladroitement étiqueté.

 

 

 

 

 

 

Hermine 30/07/2014 16:49

Il y a une belle innocence dans ton écriture..