Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bien plus

Les histoires se répètent mais ne sont jamais les mêmes. Des chambres qui bordent les couloirs, on reconnaît les mêmes halos, les mêmes arrangements. Mais pourtant chacun est différent. Derrière le lit médicalisé et la salle de bains accessible aux handicapés, on peut voir quelques lambeaux d'autrefois. De ce qui participe à rapprocher cet inconnu de moi, de toi ou bien de lui. Quelques visages passées sur un papier dépassé, par le temps, par l'ennui, la solitude, ou les souvenirs réjouis. Parce que chacun apporte son histoire dans ce commun anonyme, le rendant un peu moins aseptisé, un peu moins gris. Un bouquet de fleurs, le dessin d'un enfant, un cadre offert ou bien quelques numéros de téléphone griffonnés d'une main tremblante, ou bien écrit en gros par les enfants. Comme pour se rappeler à l'oubli. Ces proches oubliés que l'Ancien attend pourtant inexorablement chaque jour qui se fait. J'aime à évoluer parmi ces indices, comme si je me découvrais une vocation autre, de chercheuse, de détective ou bien d'Indiana Jones, va savoir... Chacun ses références. J'aime à rendre le caractère unique à chaque personne, à le découvrir, à savoir un peu tout ces petits riens qui créent le tout devant moi. Cet être qui fût un jour comme moi et qui est aujourd'hui vieux. Cet enfant, cette sœur, cette mère, cette couturière, ou cette ancienne directrice ou encore cette maman à plein temps, cette passionnée de jardinage ou bien de rugby. Parce qu'ils ne sont pas que des vieux, parce qu'ils sont bien plus que ça.